MESSAGE DE L’ABBÉ AUGUSTIN OLENGA

” Tous, appelés à la sainteté “

 Le mois de novembre nous plonge dans la célébration de la fête des saints et la commémoration des défunts. Ces deux fêtes chrétiennes nous rappellent le lien qui existe entre l’Eglise de la  terre et celle du ciel, entre nous et nos proches qui sont passés dans l’autre vie.

L’appel à la sainteté résonne avec acuité pendant ce mois. C’est vers les saints que nous avons les yeux levés pour trouver un horizon de ressourcement et d’encouragement pour notre foi chrétienne. Le pape François, dans son Exhortation Apostolique ” Gaudate et exultate “, explique: « Les saints de tous les temps, que nous célébrons tous ensemble aujourd’hui, ne sont pas simplement des symboles, des êtres humains distants et inaccessibles. Au contraire, ce sont des gens qui ont vécu les pieds sur terre. Ils ont fait l’expérience du labeur quotidien de l’existence avec ses succès et ses échecs, trouvant dans le Seigneur la force de ressusciter encore et encore et de continuer sur le chemin ».

Il tient à rappeler la dimension profondément humaine des saints de l’Église catholique. Il promeut une vision humble et simple de la sainteté comme fruit d’une recherche inlassable de Dieu, loin de l’image d’un héroïsme inatteignable.

« En regardant leur vie, nous sommes encouragés à les imiter. Parmi eux, il y a beaucoup de témoins d’une sainteté d’à côté, de ceux qui vivent près de nous et qui sont le reflet de la présence de Dieu », a continué François, encourageant ainsi les fidèles à vivre cet appel comme un chemin, certes, exigeant mais à portée d’âme.

Il insiste également sur « l’esprit de responsabilité » qui incombe à chaque chrétien sur ce chemin de la sainteté, esprit consistant à prendre un engagement sérieux et quotidien à la sanctification dans les devoirs et les circonstances de notre vie, en essayant de vivre tout avec amour, avec charité .

Fêter les saints aujourd’hui, c’est un appel à mettre en œuvre, chacun à sa manière et selon son état de vie, ce que Jésus déclare dans le sermon des béatitudes. Cette fête doit nous rappeler que la vie chrétienne est un combat permanent. Il faut de la force et du courage pour résister aux tentations du mal et vivre l’évangile au quotidien, à travers nos humbles services.

BONNE FETE DE TOUSSAINT

Augustin Olenga