Unité Pastorale Tournai Ouest

LA FETE DE LA SAINTE TRINITE

« Dieu est amour »

 

Nous célébrons aujourd’hui la solennité de la Très Sainte Trinité. Cette fête nous invite à contempler et à adorer la vie divine du Père, du Fils et du Saint Esprit. Les textes bibliques de ce dimanche nous parlent de l’amour qui est en Dieu, un amour qui dépasse tout ce que nous pouvons imaginer.

 

Le Dieu auquel nous croyons, nous ne l’avons pas inventé. C’est lui qui s’est révélé à chacun de nous. Il s’est présenté à Moïse comme « le Seigneur tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de vérité , il est celui qui a vu la misère de son peuple esclave en Égypte ». Notre Dieu n’a jamais cessé de nous aimer. Son amour va jusqu’au pardon. Sa miséricorde est infinie.

 

Saint Paul nous dit que c’est par notre manière de vivre ensemble comme des frères et des soeurs que nous dirons quelque chose de l’amour de Dieu. C’est à cette condition que le Dieu d’amour et de paix sera avec nous, surtout en ce temps difficile que notre monde traverse suite à la pandémie de coronavirus.

 

En ce dimanche, nous célébrons la fête de Dieu qui est Père, Fils et Saint Esprit, Dieu qui est « Amour ». Nous sommes invités à nous laisser transformer par cet amour qui est vient de lui. Le besoin d’aimer et d’être aimé se fait sentir dans toutes nos sociétés.

 

Saint Jean, nous rassure : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il lui a donné son Fils unique non pas pour le juger mais pour le sauver ».Jésus lui-même nous a dit qu’il est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus.  Par sa mort et sa résurrection, le Christ nous ouvre un passage vers ce monde nouveau qu’il appelle le Royaume de Dieu.

 

C’est ainsi que Dieu-Amour s’est révélé. Si Dieu nous a créés, c’est pour être aimés de lui et pour aimer avec lui. Voilà une bonne nouvelle que nous avons à accueillir tous les jours de notre vie. Et c’est en regardant chaque jour vers la croix du Christ que nous en reconnaissons toute la portée ( ” Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aiment ” ). Nous n’aurons jamais fini de découvrir toute la grandeur de cet amour qui est en lui.

 

Comprenons bien, ce n’est pas Dieu qui manque d’amour. C’est nous qui n’aimons pas souvent ou qui ne savons pas toujours aimer. Notre amour n’est pas total, il est souvent conditionné par l’univers dans lequel nous nous mouvons. Or ce que Dieu nous demande, ce n’est pas un amour à mi-temps ou un amour à moitié mais bien plus que cela. Un amour total, un amour parfait ( ” Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait ”, dit Jésus ). Notre amour devient parfait s’il se calque sur le modèle de Jésus lui-même. Un amour parfait s’il brise les barrières culturelles, raciales, linguistiques, idéologiques (religieuses ou politiques), un amour sans calcul mais comme don de soi aux autres, un amour service. “Dieu est tout et seulement Amour, dans une relation (…) qui crée tout, rachète et sanctifie: le Père, le Fils et l’Esprit-Saint“, a affirmé le pape François pour expliquer le mystère de la Trinité divine. Il nous invite ainsi à être le ” reflet de la communion divine ”.

 

En ce dimanche, nous rendons grâce à Dieu qui est Père, Fils et Saint Esprit, Dieu qui est Amour. Heureux sommes-nous d’entrer dans cette communion. Que cette communion s’étende à toute l’humanité ! Qu’elle dépasse les limites de l’Église pour faire de nous un peuple fraternel, heureux de rendre grâce.

 

BONNE FETE DE LA SAINTE TRINITE

 

Augustin Olenga