Les funérailles, signe de la paque du chrétien

“Ne dites pas : mourir; dites naître. Croyez” (Victor Hugo)

Vous venez de perdre un être cher et vous désirez célébrer ses funérailles à l’église.

Quel est le sens des funérailles chrétiennes ?

Lors de ses funérailles, le défunt est entouré par la prière des fidèles. L’Église souhaite ainsi accompagner dans son passage, la personne décédée.
C’est aussi l’occasion de rendre grâce à Dieu pour tout ce que le défunt a vécu, ce qu’il a représenté pour les autres, dans ses relations d’amitié, dans ses actes de confiance.
C’est encore une manière d’accompagner les proches qui sont dans la tristesse à cause du vide laissé par le défunt. Nous ne voulons pas vous laisser seuls dans le deuil ; par la
célébration, nous souhaitons porter le défunt avec vous et être source de consolation en manifestant notre proximité, par-delà les mots.
Enfin, la célébration chrétienne des funérailles exprime la foi en la résurrection. À la lumière de la résurrection du Christ, la mort est pour nous un ‘passage’, en Lui, vers une vie
nouvelle, une vie éternelle. Une vie éternelle dont nous ne savons rien, qui nous échappe complètement, mais que Jésus nous promet dans l’évangile.

Que faire quand vous avez un décès dans votre famille ?

Au moment du décès d’un proche, vous contactez d’abord les pompes funèbres de votre choix qui se mettra en rapport avec la personne relais de la paroisse pour préciser le jour, l’heure et le lieu des funérailles.

Informé de ce décès, le prêtre prend alors contact avec les proches.
Porteur d’une parole d’espérance au nom du Christ, il respecte les convictions des personnes, les écoute surtout et avec eux prépare la célébration en tenant compte des souhaits de la famille et en leur proposant texte et/ou prières.

La célébration des funérailles

La célébration des funérailles est présidée par un prêtre. La communauté chrétienne est là pour témoigner à toutes les familles en deuil sa solidarité et son espérance. Elle exprime sa foi en Jésus-Christ mort et ressuscité qui donne sens à nos vies.

Quid de la présence des enfants aux funérailles ?
La mort est une réalité et les enfants se posent bien des questions. S’ils le peuvent, c’est bien qu’ils soient présents. Et si cela a été évoqué dans la préparation qu’ils puissent poser un geste, par exemple déposer une fleur, un lumignon.

Une prière

Prière près de la tombe

Seigneur, je viens me recueillir près de la tombe de … (nommer le défunt).
Je désire, en cet instant, me souvenir de tous les bons moments que j’ai vécus avec lui (elle).
Je veux également, à cette occasion, te le (la) confier.
Dans ton évangile, Seigneur Jésus, tu nous assures une place dans la maison du Père.
Qu’il (elle) puisse vivre pleinement, avec toi, dans l’amour du Père, dans le vrai bonheur.

Et toi,… (nommer le défunt), je voulais te dire que, malgré ton absence, tu gardes une belle place dans mon cœur.
Je te redis merci pour tout ce que tu as été pour moi.
Je prie pour toi et te demande de prier pour moi, toi que j’espère proche de Dieu.
Et maintenant, Seigneur, je te confie tout ce qui, pour moi, est difficile à vivre (nous pouvons préciser).
Sois mon soutien, mon secours.
Donne-moi ta paix.
Et déjà je te dis merci pour la tendresse avec laquelle tu accueilles nos prières ! Amen.