You are currently viewing BONNE FETE DE L’IMMACULEE CONCEPTION DE LA VIERGE MARIE

BONNE FETE DE L’IMMACULEE CONCEPTION DE LA VIERGE MARIE

  • Post last modified:8 décembre 2021

Bonjour à toutes et à tous,

Le 8 décembre marque la fête de l’Immaculée Conception. La célébration de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie – située dans les premiers jours de la nouvelle année liturgique et du temps de l’Avent – nous rappelle la destinée unique de cette femme juive, choisie par Dieu. Pour la foi chrétienne, Marie est indissociable de l’enfant qu’elle a porté, Jésus, en qui s’est totalement manifesté le Dieu vivant. Elle est appelée, depuis le Concile d’Éphèse (431), « Mère de Dieu ». Selon la tradition catholique, depuis le dogme promulgué par le pape Pie IX, le 8 décembre 1854, elle est déclarée préservée du péché originel dès sa naissance.

Le pape Pie IX stipulait : “Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles”.

En d’autres termes, pour accueillir le Fils de Dieu, Marie ne pouvait avoir en son coeur aucune trace d’hésitation ou de refus. Dieu avait besoin que le don de son amour rencontre une foi parfaitement pure, une âme sans péché. Seule la grâce (le don gratuit de Dieu) pouvait ainsi la préparer, et elle en est comblée ( Luc, chapitre 1). Comme un fruit anticipé du pardon offert par Jésus sur la croix, Marie (qui a été conçue normalement, par l’union de son père et de sa mère) est immaculée, pure de tout péché, et préservée de cette séparation d’avec Dieu qui marque l’homme dès le début de son existence, le péché originel.

Pour la plupart des gens, l’Immaculée conception voudrait dire que Marie est devenue mère, a conçu Jésus, par l’action de l’Esprit Saint, sans relation conjugale. Comme si la relation conjugale était, par elle-même, un péché. Ce n’est pas du tout ce que dit la foi chrétienne. Si le mariage était un péché, il ne pourrait être un sacrement, rappelle Mgr Jacques Perrier, évêque émérite de Tarbes et Lourdes. Il dit:  » Marie, dès l’origine, a été totalement étrangère au péché. C’est pourquoi, dans toutes les apparitions, elle se montre toujours merveilleusement belle, rayonnante de lumière et de bonté »

Dans la grotte humide et sombre de Massabielle, Marie converse familièrement avec Bernadette qui l’interroge; elle dit son nom;  » je suis l’immaculée conception ».

Le mystère de cette jeune fille de Nazareth, qui est dans le cœur de Dieu ne nous est pas étranger. Elle n’est pas là et nous ici. Non, nous sommes liés. En effet, Dieu pose son regard d’amour sur tout homme et toute femme ! Avec Marie, Dieu pose son regard d’amour sur chacun de nous. L’apôtre Paul affirme que Dieu « nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés » (Ep 1, 4). Nous aussi, depuis toujours, nous sommes choisis par Dieu pour vivre une vie sainte, libérée du péché.

En cette fête, en contemplant notre Mère Immaculée, belle, laissons-nous regarder par elle, parce qu’elle est notre Mère et qu’elle nous aime tant. Laissons-nous regarder par elle pour apprendre à être plus humbles, plus saints et aussi plus courageux pour suivre la Parole de Dieu, pour accueillir son Fils Jésus qui nous prend tendrement dans ses bras et qui, en nous embrassant, nous donne la vie, l’espérance et la paix.

BONNE FETE DE L’IMMACULEE CONCEPTION A TOUTES ET A TOUS

Jacques Delva

Augustin Olenga